Portrait d'acteurs : Frédéric Desautel tire sa révérence

Depuis tout juste dix ans, Frédéric Desautel était l’un des acteurs de terrain parmi les plus engagés en matière de tourisme responsable en France, et plus particulièrement dans les Alpes.

Aujourd’hui, il tire sa révérence.

Ancien cadre dirigeant dans un groupe international d’ingénierie, à la tête d’entités générant des millions d’euros de chiffres d’affaires et employant des centaines de collaborateurs, Frédéric Desautel avait envie de réaliser son rêve : un projet qui ait du sens, et qui s’inscrive dans une véritable économie verte.

Il s’est alors investit dans un projet représentant un défi professionnel qui lui permettait de recevoir, mais surtout de donner...

Amoureux de la Chartreuse et de son patrimoine naturel exceptionnel et titulaire d’un Brevet d’accompagnateur en moyenne montagne, Frédéric décida, un jour de 2009, de créer un lieu différent, unique en Europe, pour partager sa soif de découverte et sa passion pour la nature avec les autres :  touristes, scolaires ou collaborateurs.

 

Ainsi était né dans son esprit L’Évasion au Naturel, un centre écotouristique exemplaire situé entre Grésivaudan et Chartreuse, Chambéry et Grenoble.

Son histoire est celle d’un homme, et de sa volonté de concilier ses compétences professionnelles avec un retour aux sources authentiques, loin des clichés attendus d’un Robinson Crusoé des temps modernes.

En 2011, après un chantier où il a touché à tous les corps de métiers, Frédéric ouvre les portes d’un complexe d’un genre nouveau, totalement orienté vers la nature.

Il a dans l’idée d’offrir une démonstration à l’intention des touristes, et leur faire prendre conscience que vivre en harmonie avec la nature et la préserver, n’est pas un retour en arrière, mais bel et bien un grand bon en avant, le bien-être et la sérénité en prime.

La création de L’Évasion au Naturel a nécessité une énergie formidable, a mobilisé toutes les compétences de manager et de gestionnaire de Frédéric, comme il le raconte lui-même :

« Même si je ne renie pas ce que j’ai fait avant, j’avais envie de donner plus de sens à mon quotidien et surtout d’être plus proche de la nature.

En parallèle de mes fonctions de cadres, j’ai eu un jour envie de passer mon Brevet d’Etat d’accompagnateur en montagne et cet examen a été une révélation pour moi, je devais me recentrer sur une activité plus saine si l’on peut dire.

L’écotourisme permet aujourd’hui d’accompagner un changement profond dans notre société et c’est cette voie que j’ai choisie. Certes, cela n’a pas été simple, d’autant que le chantier et les travaux m’ont pris plus d’un an, et causé beaucoup trop de stress, mais l’accueil des premiers touristes, qu’il s’agisse de particuliers, ou d’entreprises pour des séminaires m’a confirmé que mon idée avait vraiment du sens.

Je continue de faire mon métier de manager et de gestionnaire, mais avec cette fois la véritable conviction d’apporter quelque chose de vrai, d’authentique ».

L’Évasion au Naturel, c’est une histoire de création d’entreprise version développement durable, qui a reçu le soutien des habitants et artisans alentours, des professionnels de la montagne, mais aussi celui de chefs d’entreprise à travers des aides reçues à la création.

Grâce à cet énorme investissement personnel, il a ouvert à son public les portes d’une véritable évasion au cœur d’un complexe écologique, et provoqua sa rencontre avec une nature pleine de richesses.

 

Un concept innovant en Europe : un centre touristique pédagogique basé sur le respect de la nature et l'habitat durable

Derrière ce modèle d’hébergement éco touristique, il existe également une volonté pédagogique.

À partir d’un habitat durable, le concept de l’Évasion au naturel est de proposer au public une sensibilisation à l’écologie s’il le souhaite, pendant ces moments rares et privilégiés que sont les vacances.

Il s’agit d’une nouvelle façon de passer des vacances en harmonie avec une nature exceptionnelle et de sensibiliser les vacanciers à la préservation de l’environnement.

Un séjour pédagogique sans militantisme, permettant simplement de transmettre des « savoirs durables » car voyager durable c’est aussi traduire une philosophie de vie et d’action.

Valorisation de la biodiversité, sensibilisation à la beauté, aux vertus mais aussi à la fragilité de la nature…

Les visiteurs prennent conscience des engagements nécessaires pour devenir des voyageurs responsables.

 

Grâce à cet énorme investissement personnel, il a ouvert à son public les portes d’une véritable évasion au cœur d’un complexe écologique, et provoqua sa rencontre avec une nature pleine de richesses.

 

Ancrage territorial

L’Évasion au naturel a apporté une dynamique au sein du parc naturel régional de Chartreuse dans le plus grand respect des ressources humaines, naturelles et économiques.

 

Écoconstruction

Un investissement d’un million d’euros.

De la construction à l’utilisation des matériaux, tout a été pensé à partir d’un mode durable :

  • Constructions sur pilotis pour impacter le moins possible le milieu naturel.
  • Aménagements extérieurs réalisés avec les chutes de la coupe forestière et les pierres sorties lors des mouvements de terre (panneau d’indication, abris poubelle, nichoirs et mangeoires pour les oiseaux…).
  • Aménagements intérieurs réalisés avec des chutes de bois (placards, étagères, bancs…).
  • Optimisation des ressources naturelles et des énergies (panneaux solaires, douche et chasse d’eau à basse pression pour limiter le flux de l’eau, isolation écologique…).
  • Aucune terre n’a été évacuée, elle fut réutilisée pour le jardin ethnobotanique.

 

Pédagogie et médiation à l’environnement

Le jardin ethnobotanique regroupe des plantes médicinales, culinaires et tinctoriales de Chartreuse.

Plus de 110 espèces réunis, permettant :

Les préparations culinaires

La fabrication d’huiles essentielles

L’explication des vertus

Le conseil en agro écologie

La teinture des tissus

 

L’instauration d’une microéconomie en :

Créant une activité en milieu naturel.

Développant le tourisme en Chartreuse.

Dynamisant l’environnement économique local (artisans, producteurs, professionnels du tourisme).

Utilisant des ressources locales : filière bois, agriculteurs, producteur, artisans….

 

Un espace bien-être au Col de Marcieu en Chartreuse avec un SPA.

Frédéric DESAUTEL a également concrétisé un autre de ses rêves :

Créer un lieu de bien-être en pleine nature, ouvert à tous et toute l’année.

L’espace bien-être comprend un hammam chauffé à 45 degrés, deux bains nordiques chauffés à 39 degrés sur terrasse panoramique, un espace détente.

  • Des prestations de massage réalisées par un professionnel - à la carte (sur réservation)

 

Un Concept reconnu et labellisé

Le centre a obtenu :

- Le label « Accueil du parc naturel régional de la Chartreuse » qui promeut une activité touristique douce située au cœur de la Chartreuse avec des avantages tels que la découverte des patrimoines, des produits, des savoir-faire…

- Le label « Tourisme et Handicap » : accueil des différents handicaps dans le respect du confort et des usages attendus.

- Le Trophée de la création d’entreprise en 2009 délivré par le Rotary club de Grenoble ouest : pour valoriser les meilleures créations d’entreprises.

- Le Trophée écobiz du développement durable de la Chambre de Commerce et d’Industrie en 2009

- Le Certificat d’excellence Trip Advisor, renouvelé chaque année

Il a été élu :

- Lauréat des étoiles du tourisme pour la région Rhône-Alpes, récompensant les projets touristiques innovants.

- Lauréat du Réseau Isère Entreprendre : le réseau regroupe des chefs d’entreprises qui aident à faire émerger et réussir les nouveaux entrepreneurs en les accompagnants avec des méthodes d’entreprise.

 

Le centre a également aidé à la mise en œuvre d’un label établi par la Région Rhône-Alpes, abandonné par la suite ; il fut évalué par le système SEVVE utilisé par le Média du voyage durable pour déterminer les véritables engagements des structures ou voyagistes au moyen d’une évaluation de terrain.

Il a obtenu des notes d’excellence.

 

Après cet engagement exceptionnel, Frédéric est devenu  en 2019, membre du jury des Trophées du voyage durable.

Pour lui, L’évasion au naturel, était une aventure humaine avant tout.

Comme pour tous les passionnés cette aventure a demandé beaucoup d’investissements personnels et une énorme quantité d’énergie.

Aujourd’hui, il souhaite se reposer un peu et repartir vers de nouveaux horizons.

 

Merci Fred pour tout ce que tu as apporté au tourisme durable, à ton véritable engagement sincère et vérifiable.

Bon vent !

Et au plaisir de se croiser de nouveau sur les chemins du voyage durable…

 

Auteur : 
Jean-Pierre LAMIC

Ajouter un commentaire