Rouvrir les écoles en premier, c'est probablement condamner la saison estivale des microentrepreneurs du secteur !

Rouvrir les écoles en premier risque de relancer la pandémie et sonner le glas de la saison estivale, vitale pour les petites entreprises du secteur.

Alors, pour elles, merci de signer cette pétition :

https://www.change.org/p/%C3%A9ducation-nationale-non-au-retour-obligato...

Tous les scientifiques sérieux vous le diront : En cas de pandémie, ce que l'on ferme en premier ce sont les écoles, et ce que l'on rouvre en dernier, ce sont aussi les écoles !

E. Macron, veut avant tout que les parents puissent retourner travailler pour faire tourner l'économie des grosses entreprises...

En somme, il veut sacrifier une nouvelle fois la microéconomie, notamment les micro-entrepreneurs, artisans et commerçants, en train d'être asphyxiés au nom de sa sacrosainte macroéconomie !

Et cela risque évidemment de faire repartir la pandémie et de tuer la saison touristique estivale cruciale pour les artisans du voyage durable, les saisonniers, les accompagnateurs en montagne et autres détenteurs de Diplômes d’État sportifs, les gîtes et maisons d'hôtes, mais aussi les hôteliers, restaurateurs, campings, commerçants, libraires, etc.

Auteur : 
Jean-Pierre LAMIC

Ajouter un commentaire